Greffe de moelle osseuse

                                                          

         le nombre de donneurs encore très insuffisant!!!!!!!!!!!!!!!

photo-1332165676140-1-0.jpg

AFP - L'Agence de la biomédecine et des associations tirent la sonnette d'alarme cette semaine face à un nombre de donneurs de moelle osseuse encore nettement insuffisant pour couvrir les besoins pour les malades atteints de leucémie ou de lymphome.

"Chaque année, l'Agence de la biomédecine doit recruter un minimum de 18.000 nouveaux donneurs et contribuer à ce que le registre atteigne la taille de 240.000 donneurs inscrits d'ici 2015", souligne l'Agence à l'occasion de la 7e semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse.

Or le registre national n'atteint pour l'heure que 197.000 personnes et, selon les chiffres fournis par plusieurs associations, le nombre de nouveaux donneurs volontaires est passé de 18.000 en 2009 à 16.000 en 2010 puis 14.500 en 2011, soit un recul de près de 20% en deux ans.

"La faible taille de notre registre de donneurs qui ne recense à ce jour que 197.000 inscrits soit 1% des 18 millions de donneurs mondiaux, pointe le manque cruel de donneurs français", soulignent les associations.

"Moins de la moitié seulement des malades français ayant besoin d'une greffe trouvent un donneur compatible et dans 81% des cas ce donneur est identifié sur un fichier étranger", selon le texte signé par les associations Cent pour sang la vie, Association Laurette Fugain, France moelle espoir, Fédération leucémie espoir et Unapacle.

Ces cinq associations appellent à la "mobilisation nationale pour sortir de l'impasse", réclamant notamment une "simplification et accélération" des procédures d'inscription au registre national.

Chaque année 2.000 personnes atteintes de maladies graves comme les leucémies, les lymphomes (cancer du système lymphatique) ou d'autres pathologies sanguines "ont besoin d'un don de moelle osseuse pour gagner une chance supplémentaire de guérison" souligne l'Agence de la biomédecine.

L'Agence qui est l'organisme public chargé d'organiser et encadrer ces dons, lance elle-même cette semaine une campagne de recrutement de nouveaux donneurs via internet à travers son sitewww.dondemoelleosseuse.fr.

En 2011, 1.544 greffes de moelle osseuse ont été réalisées à partir de donneurs volontaires, dont 48% issus du cercle familial du greffé et 52% à partir de donneurs inscrits sur un fichier.

Lorsque aucun donneur n'est compatible dans la famille, "la probabilité de trouver un donneur compatible dans le reste de la population est rare", souligne l'Agence, d'où la nécessité de diversifier au maximum le registre national.

"Il faut continuer à accroître et à diversifier notre fichier de donneurs car le don de moelle n'est possible que si les donneurs possèdent la même histoire génétique", explique Dr Evelyne Marry, responsable de ce registre national à l'Agence de la biomédecine.

Le prélèvement de moelle osseuse qui est la fabrique de nos cellules sanguines (globules rouges et blancs, plaquettes) ne se fait pas sur la moelle épinière, contrairement à une opinion répandue.

Elle se réalise par prélèvement sur les os postérieurs du bassin ou bien par prélèvement dans le sang par cytaphérèse (c'est à dire par séparation des cellules souches du reste du sang par une machine).

Ce don, basé sur la gratuité et l'anonymat comme pour les autres dons d'organes en France, est strictement encadré : il faut remplir des critères d'âge et de bonne santé et aussi passer un entretien médical.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.